1000 rue Champoux, Saint-Albert (Québec) J0A 1E0
   Téléphone : 819 353-2121 • Télécopieur : 819 353-2740 • Courriel :
copernic@copernicinfo.qc.ca

                                                  

 Actions et partenaires du milieu

Actions         Partenaires      Plan d'action cyanobactéries      Municipalités du bassin versant

 

Adaptation aux changements climatiques : Pour une gestion optimale des berges


Les berges sont des zones particulièrement sensibles à l’érosion puisqu’elles constituent une interface entre les écosystèmes fluviaux et terrestres, des milieux très dynamiques.


Rivière Bulstrode


Rivière Bulstrode

La gestion actuelle des cours d’eau mise sur la stabilisation des berges pour pallier les problèmes d’érosion. L’érosion est perçue négativement alors que ce processus fait partie intégrante de la dynamique naturelle du cours d’eau. La stabilisation systématique contraint ainsi le cours d’eau à évoluer dans un corridor modifié par les interventions humaines entrainant des changements fluviaux importants.

Quelles sont les causes de l’érosion? Comment distinguer l’érosion naturelle d’une autre sorte d’érosion?

L’érosion naturelle des berges est visible entre autres dans la partie concave d’un méandre. Les sédiments libérés sont ensuite transportés vers la berge convexe aval et stockés habituellement dans les bancs d’accumulation, « les bancs de sable ». Ce processus fait partie de la dynamique fluviale du cours d’eau. S’y opposer par une stabilisation modifie ce processus d’ajustement naturel et entraine potentiellement une déstabilisation des zones stables situées en aval. La stabilisation systématique des berges n’est donc pas une technique viable et durable à long terme.


Source : Wikhydro

Dans un contexte de changements climatiques les projections indiquent une augmentation et une modification saisonnières des températures (entre 2 et 6 °C) et des précipitations (5 à 25 %) par rapport à la période de référence (1961-1990). On anticipe que ces changements auront un impact sur l’hydrologie des rivières et des berges. Les rivières subiront une modification des débits moyens mensuels, une augmentation de la fréquence des débits élevés, un accroissement du nombre de crues hivernales et des débâcles plus hâtives. Les rivières ajusteront leur morphologie à ces nouvelles conditions hydro-climatiques. Ces ajustements impliquent que les berges seront modifiées afin d’accommoder ces nouvelles fluctuations des débits. Afin de connaitre les effets de ces futurs changements hydro-climatiques, il est nécessaire de bien connaitre les processus d’érosion de berges et l’effet des usages du territoire sur celles-ci.


Rivière Nicolet

Intégration des données spatiales et temporelles pour une gestion optimale des berges dans un contexte de changements environnementaux

L’objectif global du projet est d’élaborer une approche de diagnostic permettant d’analyser et de cartographier la vulnérabilité des berges et les risques d'érosion en réponse aux changements environnementaux induits par la modification du climat ou par des actions anthropiques.

La rivière Nicolet a servi de cas témoin pour cette étude. Les résultats suivants ont été obtenus:

1) Un ensemble de relations synthèses entre les ajustements observés de la rivière et des berges et une gamme de variables.

2) Des cartes de vulnérabilité des berges à l’érosion définie en fonction des ajustements passés de la rivière et de son état actuel.

3) Une évaluation des directions de changements de la rivière et de la nature des risques pour les berges selon différents types de scénarios* hydro-climatiques futurs.

4) Une méthode d’analyse avec clé diagnostique et un outil d’intégration des variables spatio-temporelles.

5) Des recommandations et des stratégies de gestion des berges dans un contexte dynamique.



Le projet de recherche mené par André Roy de l’Université de Montréal et ses collaborateurs, Claudine Boyer, André St-Hilaire (INRS-ETE) et Jeffrey Cardille est réalisé grâce au financement d’OURANOS et des programmes ICAR et PACC26. COPERNIC a aussi contribué au projet en fournissant des données et images du territoire de la rivière Nicolet. La phase 1 du projet s’est étendue d’avril 2011 à août 2012, tandis que la phase 2 s’étendra d septembre 2012 à mai 2013.

*Ces scénarios permettent de faire des statistiques sur la fréquence future des crues mais pas sur leur répartition dans le temps.

Sources :

Boyer, C. , Roy, A.G., Ou, C., St-Hilaire, A., et J. Cardille (2012) Intégration des données spatiales et temporelles pour une gestion optimale des berges dans un contexte de changements environnementaux, Rapport final. 33 pages.

Biron, P. (2013) Espace de liberté des rivières et connectivité, In Vivo, Vol. 33, no. 22.

Organisme de bassin versant de la Yamaska, Adaptation aux changements climatiques - Projet « Espace de liberté », http://www.obv-yamaska.qc.ca/node/408.

Pour en savoir davantage, consulter les articles des bulletins Copernic'info suivants :

COPERNIC Info vol.6, no.3, novembre 2011
 

COPERNIC Info vol.7, no.1, février 2012
 

COPERNIC Info vol.8, no.1, février 2013

 

[Haut de la page]