Plan directeur de l'eau

PLAN DIRECTEUR DE L’EAU – INTRODUCTION

Le premier mandat d’un comité de bassin versant est d’élaborer un plan directeur de l’eau (PDE) et de l’appliquer. Le PDE permet d’identifier et de hiérarchiser l’ensemble des interventions à réaliser à l’égard de l’eau dans un bassin versant.

Le 5 novembre 2015, COPERNIC s’est vu remettre par le ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) un certificat d’attestation pour officialiser l’approbation du Plan directeur de l’eau du bassin versant de la rivière Nicolet.

En raison de l’importance du territoire du bassin versant de la rivière Nicolet (3 650 km2), la mise en œuvre des actions inscrites dans le PDE est concentrée et planifiée à l’échelle de ces sous-bassins versants prioritaires. Une table de concertation est alors créée pour chacun d’eux et fait l’objet d’une concertation très poussée de la part des acteurs locaux. Les actions du PDE sont ainsi priorisées en fonction des initiatives locales.

À l’échelle d’un sous-bassin versant, la mise en œuvre des actions se concrétise par la concertation de l’ensemble des usagers, représentant les secteurs : forestier, agricole, industriel, communautaires, élus. Ces derniers sont réunis autour d’une table, appelée table de concertation. Au besoin, afin de regrouper les responsabilités de chacun des acteurs, des comités sont également créés par secteur : principalement élus, industriel, agricole, forestier, communautaire.

PORTRAIT ET DIAGNOSTIC

La première phase d’un plan directeur de l’eau est composée de deux volets : le portrait et le diagnostic.

Le portrait présente les caractéristiques actuelles du bassin versant, l’état des ressources en matière d’eau, les usages ainsi que les projets de protection, de restauration ou de mise en valeur.


Portrait de COPERNIC

Le diagnostic, quant à lui, énonce les problèmes observés et leurs conséquences sur les différents acteurs. Il établit des relations entre les causes et les effets pour déterminer les solutions à appliquer. Le diagnostic se divise en trois thématiques :

  • la vulnérabilité des milieux humides
  • la dynamique des cours d’eau, qui comprend l’érosion des berges et aux champs, la sédimentation dans les lacs et les inondations en milieux urbains et agricoles
  • la qualité de l’eau, caractérisée par la présence des deux principaux contaminants (coliformes fécaux et pesticides) et d’un surplus en éléments nutritifs (azote, phosphore) menant à l’eutrophisation des milieux aquatiques


Diagnostic de COPERNIC

ENJEUX ET PLAN D’ACTION

Les enjeux, orientations, objectifs et le plan d’action du bassin versant de la rivière Nicolet ont été élaborés dans le cadre de deux consultations publiques par l’ensemble des acteurs du bassin versant. Étaient représentés les municipalités, les MRC, les secteurs agricole, forestier, faunique, ainsi que les groupes environnementaux et les citoyens.

Plan d’action du PDE de COPERNIC

Un bassin versant est un territoire délimité par l’écoulement naturel de l’eau. Il comprend l’eau de surface et souterraine qui y coule en permanence. L’eau de pluie, comme celle des rivières, s’écoule du haut des monts vers le creux des vallées, soit de l’amont vers l’aval. C’est en reliant les points hauts des monts que le territoire d’un bassin versant est tracé. Ces limites se nomment « lignes de partage des eaux ». L’eau se dirige vers l’embouchure du bassin et emporte sur son passage les sédiments (particules du sol) et les matières dissoutes.

Dans le bassin versant de la rivière Nicolet, l’embouchure se trouve à la hauteur de la ville de Nicolet où l’eau se jette dans le fleuve Saint-Laurent.

Une approche rassembleuse

La gestion intégrée de l’eau par bassin versant  (GIEBV) agit à l’intérieur des limites naturelles d’un territoire, soit le bassin versant, et non pas sur les seules limites administratives. Elle inclut tous les usages de l’eau, les besoins des écosystèmes (sol, végétaux, faune, etc.) ainsi que les enjeux sociaux et économiques associés à l’eau. Ce type de gestion représente une approche de l’eau plus efficace puisqu’elle assure une mobilisation locale et régionale de tous les acteurs de l’eau.

Cycle de gestion de l’eau par bassin versant

Source : MDDELCC

Il s’agit d’une approche visant la concertation et les échanges entre les différents acteurs du milieu (citoyens, élus, usagers de l’eau) afin qu’ils participent ensemble à la protection et à la mise en valeur de l’eau de leur territoire. L’avantage d’une telle approche est que les intérêts de tous sont pris en considération tout en préservant la santé des écosystèmes aquatiques.

Les administrateurs de COPERNIC (les décideurs) ont fait appel à des citoyens et autres personnes engagées directement ou indirectement dans la gestion de l’eau (les autres participants) pour les aider à prendre une décision éclairée sur la détermination des problématiques.  La méthode utilisée a été celle de « consultation par consensus informé » et a permis de prioriser les problématiques et les actions à l’échelle du bassin versant.

Les 5 problématiques prioritaires du bassin versant de la rivière Nicolet sont :

  1. Menaces et atteintes à la qualité de l’eau pour les usages humains et la biodiversité 

Libellé dans le PDE : Les problématiques liées à la qualité de l’eau

  1. Changements de la dynamique de l’écoulement de l’eau partout sur le territoire 

Libellé dans le PDE : Les problématiques liées à la dynamique fluviale)

  1. Perte et dégradation des milieux naturels (humides et hydriques) et des services écologiques associés 

Libellé dans le PDE : Les problématiques liées aux écosystèmes – section milieux humides

  1. Soutien et mobilisation insuffisants pour une transformation durable de la gestion des sols en agriculture
  2. Déficience des connaissances et de leur diffusion auprès des parties prenantes et des citoyens

Accéder au compte rendu du projet pour en connaître davantage sur le processus de concertation, ainsi que sur les causes et conséquences soulevées pour chaque problématique priorisé.

Contactez-nous!

Nous garantissons une réponse dans les 24 heures ouvrables.

  • Téléphone: (819)353-2121
  • Adresse: 1000 rue Champoux, Saint-Albert (Qc) J0A 1E0
  • Ouverture: Lundi – Vendredi 8h à 16h

Envoyer un message